« Enfin, ça m’a paru logique… »

« Enfin, ça m’a paru logique… »

J'ai toujours essayé d'aider mes enfants dans leurs apprentissages. Ce n'est pas toujours facile, ça prend du temps et il n'est parfois pas simple de comprendre les techniques utilisées par les maîtresses. J'ai assisté à plein de conférences sur les différents modes de mémoire, les méthodes, l'organisation… Ça aide, mais on se dit souvent que ce serait plus simple si toutes ces petites astuces étaient aussi utilisées à l'école…

Jusqu’au jour où j'ai rencontré Constance, la directrice de Saint-Joseph l'Espérance !

J'ai alors compris que ce que j'avais intuitivement pressenti était réalisable !

Prenons un exemple : la dictée.

Jusqu'à présent, elle était pour mes enfants une épreuve d'orthographe, de conjugaison, de ponctuation, d'écriture et de rapidité. Sans compter le fameux « Relisez-vous ! » qui leur semblait très obscur...

À Saint-Joseph, la maîtresse explique la dictée, on la dessine pour mieux la comprendre. Chaque enfant doit faire une petite analyse grammaticale (sujet, verbe). Mais ce qui m'a touchée, c'est la relecture en individuel avec la maîtresse ! Quand l'enfant pense avoir fini, il va auprès de la maîtresse qui l'aide à se poser les questions, pour qu'il puisse trouver lui-même les réponses manquantes. Et quand vraiment il ne voit plus rien, maîtresse corrige pour de vrai. Il n'y a pas de piège… J'aime cette bienveillance qui construit l'enfant : il est fier d'avoir trouvé les réponses, d'avoir une note juste car elle reflète ce qu'il sait vraiment.

Autres petits exemples dans la classe de nos enfants, qui soutiennent pour moi tout ce que peuvent dire les spécialistes des méthodes d'apprentissage, pour aider les élèves à utiliser leurs capacités :

  • les enfants doivent lire les consignes à voix basse (mais pas en silence), car beaucoup ont besoin de s'entendre parler pour comprendre le sens.
  • ils ont le droit de compter sur leurs doigts : 2 mains qui forment une dizaine ! C'est visuel et concret...
  • et plusieurs fois par jour, la maîtresse fait une pause et demande à ses élèves de rappeler brièvement le cours précédent. Faire revenir plusieurs fois l'information pour mieux la mémoriser... quel gain de temps ! Le cerveau a tellement bien travaillé à l'école, qu'une fois à la maison, les révisions sont très rapides !

Et comme maîtresse aime beaucoup rendre le cours concret, c'est très amusant de raconter aux parents les anecdotes de la journée !!

Oui, les enfants sont intelligents ! Avec les bonnes méthodes, ils peuvent aller très loin !

Caroline, avril 2018

À propos de l’auteur

Admin administrator