En savoir un peu plus sur la méthode Jean Qui Rit

En savoir un peu plus sur la méthode Jean Qui Rit

Pourquoi s’appuyer sur Jean Qui Rit pour apprendre à lire aux enfants, comme les institutrices le font à l’École Saint-Joseph l'Espérance ? Voilà une question que certains parents pourraient se poser... La Directrice et institutrice des GS, CP et CE1 nous en dit un peu plus...

Comment mémorisons-nous ?

L’être humain s’appuie sur ses sens pour apprendre et pour mémoriser. C’est l’ouïe, le toucher, la vue, le goût et l’odorat qui nous permettent de retenir ce qui nous entoure.

Une méthode phono-mimique : Un son : Une image : Une histoire : Un geste

La méthode JQR est semblable aux roulettes d’un petit vélo. Elle aide, guide et épaule. L’ouïe et la vue sont les sens habituellement sollicités dans l’apprentissage de la lecture, JQR les renforce en y associant un GESTE (pour la mémoire du corps), une HISTOIRE (pour mettre l’affection de l’enfant au service de ses apprentissages), du RYTHME et du CHANT (pour bercer les leçons de joie). Ainsi dans un cadre joyeux et plein de vie, le corps ne subira pas les apprentissages de la lecture, mais se mettra à son service en aidant l’enfant à s’approprier les nouveaux sons !

En effet, chaque son est présenté grâce à l’image d’un enfant photographié en train de faire un mouvement. Cette photographie va permettre d’introduire un son en racontant une petite histoire qui expliquera pourquoi l’enfant fait ce geste en particulier.

« Le mouvement c’est la vie »  Marie-Brigitte Lemaire

Ces gestes peuvent sembler inutiles aux adultes que nous sommes, mais ils permettent en réalité à l’enfant, de canaliser son énergie et de soutenir son attention. Les enfants ont besoin de bouger, JQR leur autorise le mouvement et l’encourage même. L’élève sera alors acteur d’un apprentissage qui aura été STRUCTURÉ.

« La joie d’apprendre est autant indispensable à l’intelligence, que la respiration aux coureurs » Maria Montessori

Je me souviens d’une de mes élèves de CP qui régulièrement à la fin de la leçon de lecture me disait : « Oh ! Maîtresse, ce que j'aime le plus dans cette classe, c'est l'ambiance ! »

En quelques mots je dirais tout simplement que JQR est un outil précieux : des gestes, du rythme, du chant, des histoires ce qui permet un apprentissage ludique, progressif, structure, structurant et épanouissant !

D’où vient cette méthode ?

Jean qui rit est une pédagogie élaborée par Marie-Brigitte Lemaire, et mise en pratique depuis de nombreuses années en France et dans de nombreux pays. Elle s’est inspirée des travaux de Augustin GROSSELIN, inventeur de la phonomimie. C’est une méthode qui correspond aux besoins des enfants : bouger, rire, chanter, s’exprimer… et qui permet un apprentissage solide et durable en stimulant les deux hémisphères du cerveau.

Bernard se promène dans la campagne et rencontre des bœufs. Il va imiter les cornes des bœufs en plaçant sa main sur sa tête. Il fera alors le son « b ».

À propos de l’auteur

Admin administrator